Il est temps de parler un peu sérieusement. Je voulais vous écrire un petit article sur ma politique de vie: Sustine et Abstine.Marc-Aurèle, l'un des principaux adeptes du stoïcisme

De quoi s’agit-il? La traduction française serait: Supporte et abstiens-toi.

Supporte tous les maux sans que ton âme n’en soit troublée. Abstiens-toi de tous les plaisirs qui peuvent nuire à ta liberté morale.

Voilà comment je perçois la chose.

Sustine

Peut-être cela ne tient-il qu’à moi, mais je suis plutôt du genre stoïque. Surtout lorsqu’il m’arrive des choses négatives. Plutôt que de péter les plombs en publique, j’aurai tendance à tout intérioriser et à ne rien laisser transparaître, jusqu’au moment où, seule ou en compagnie de mes proches les plus proches, j’ouvrirai les vannes et déverserai de flots de larmes. Cela tient peut-être de mes origines asiatiques, qui disent que montrer ses émotions est un acte vulgaire et dégradant. Peut-être qu’au fond, cela ne remonte qu’à mon enfance, lorsque mon père disait: si tu veux pleurer, tu vas dans ta chambre. Peut-être est-ce depuis ce jours que je n’ose plus pleurer devant le monde entier… D’une manière générale, je supporte tout ce qui arrive, aux autres et à moi-même. Sans broncher, sans plainte, sans mot dire… Sustine, supporte…et tais-toi.

Abstine

Je me souviens d’un jour, ou plutôt d’un soir, ou j’ai vu pour la première fois une fille totalement saoule. J’étais encore jeune et innocente, et pour la première fois j’ai réalisé que l’être humain n’est en fait que peu de chose et que parfois, souvent, à force de “s’amuser”…l’homme en devient stupide.

Je voyais donc cette fille, le regard perdu au loin, creux, vide de toute expression. Elle n’était plus à ce moment qu’un corps noyé d’alcool et totalement séparé du monde qui l’entoure. Je me suis dit qu’à ce moment précis, n’importe qui aurait pu faire n’importe quoi d’elle. Que si cela se trouvait, elle ne l’aurait même pas remarqué et ne s’en serait jamais souvenu.

Je me suis alors dis, que je voudrais pas être comme ça, privée de toute capacité de raisonnement. Encore aujourd’hui, j’ai un certain dégoût des substances qui privent complétement un être humain de sa capacité à juger, raisonner et agir en conséquences.

C’est pourquoi je suis absolument contre les substances qui voilent, floutent voire même annihilent le raisonnement humain. Vous me direz: Ne bois-tu pas? Si bien sur, modérément et je me souviens toujours de ce qui est arrivé la veille, sans jamais perdre conscience.

Je n’aime pas le fait que certaines choses puissent prendre le contrôle d’une vie, que certaines choses puissent faire perdre à un homme son intelligence, sa bonté, sa fierté…sa raison d’être ou encore son identité…

En d’autres termes:

Supporte et abstiens-toi, endure tout ce que la vie met sur ton passage, cela te rendra plus fort, et garde toujours à l’esprit ta capacité à prendre des décisions intelligentes en tant qu’être humain…

Advertisements